LE STADE BRESTOIS LIÉ À ADIDAS JUSQU'EN 2025

Denis LE SAINT (Président du Stade Brestois 29) :

"Changer d'équipementier n'est jamais anodin et représente forcément un choix réfléchi. La qualité et l'expérience proposées par Adidas ont évidemment été primordiales dans notre réflexion mais l'aspect historique de la collaboration a également pesé. Il est en outre toujours agréable de renouer avec un passé glorieux et les belles heures du club qui sont toujours dans notre esprit. C'est chose faite avec un équipementier que nous avons bien connu il y a quelques décennies et qui va à nouveau nous accompagner durant les 5 prochaines saisons. Ce partenariat sera également valorisé par l'expertise et le savoir-faire de Kermasport, un acteur local bien connu des sportifs brestois."


Edern LE LANN (Dirigeant de Kermasport) :

"Je remercie, tout d'abord, Denis Le Saint et les dirigeants du Stade Brestois pour leur confiance renouvelée. Un bail de 5 ans, c'est un message fort. D'ailleurs entre Kermasport et les Rouge & Blanc, c'est une histoire d'amour qui dure depuis plus de 40 ans. Ça a également une résonance toute particulière pour moi. Jeune licencié au Brest Armorique, j'étais fier de porter à l'époque, haut et fort, les couleurs du club en Adidas. Aujourd'hui, grâce à cette étroite collaboration avec Adidas et le SB29, Kermasport est très heureux de participer au retour de la marque aux trois bandes sur nos Ty-Zefs. En espérant, tous ensemble, vivre encore de beaux moments avec le Stade Brestois, qui fête cette saison ses 70 ans. Ici c'est Brest !"


Sylvain BOUCHES (Directeur Marketing Adidas France) :

"Nous sommes très heureux de ce nouveau partenariat avec le Stade Brestois. Notre histoire commune, nos valeurs, l'ancrage régional unique du club et sa dynamique actuelle font du SB29 un véritable partenaire de confiance. Cela renforce également notre présence sur la région du Grand Ouest et laisse présager de très belles opportunités stratégiques à construire ensemble."




Crédit photo : Gauthier LE ROUX

Article publié le 18-09-2020

ICI, c'est brest !