RENCONTRE AVEC VIOLAINE LE GOFF

"COMME LES SPORTIFS, ON EST DES COMPETITEURS"


Violaine, pouvez-vous nous présenter votre restaurant ?
Avec mon conjoint Yvon Morvan, nous tenons le Vioben à l'Aber Wrac'h, c'est un restaurant de poissons et de fruits de mer essentiellement, avec des produits frais et locaux de qualité. A l'origine, le Vioben était le nom du bateau de pêche de mon père qui nous fournissait en produits de la mer. Cela fait maintenant 15 ans que nous sommes ouverts avec une clientèle fidèle et régulière.


Comment se porte votre activité ?
On est aujourd'hui 23 salariés, c'est une belle activité. Nous avons un chiffre d'affaires en progression avec une croissance à 2 chiffres depuis 5 ans grâce notamment à l'arrivée de mon conjoint, Yvon Morvan, ancien chef étoilé de l'Armen à Brest. Cela a eu un impact, on a également professionnalisé beaucoup de choses et pris des paris osés.


Qu'entendez-vous par des paris osés ?
Nous avons pris le parti d'ouvrir le restaurant 7J/7, midi et soir, toute l'année. Peu d'établissements ont une amplitude horaire aussi grande. Au contraire la plupart ferme 2 jours d'affilée, notamment pour les congés des salariés. Cela s'est fait sous l'impulsion de Denis Le Saint qui nous a conseillé de l'appliquer. Nous avons depuis embauché nos salariés à l'année, arrêtant les contrats saisonniers. Cela fait 2 ans aujourd'hui et on ne regrette pas d'avoir pris cette décision.


Vous êtes aussi supporters des Rouge & Blanc...
Depuis que le restaurant existe, nous sommes des fervents partenaires du Stade Brestois. On aime le sport, surtout quand il est local ! On a également été sollicités à plusieurs reprises par le club pour assurer des prestations dans les espaces VIP du stade Francis-Le Blé. C'est une belle opportunité de se faire connaître et ça nous change de notre confort habituel, on doit s'adapter à un nouveau type de service. C'est enrichissant également en terme de communication.

Justement, vous communiquez sur la tenue des joueurs face à Saint-Etienne...
C'est une première pour nous, nous cherchions une façon originale de communiquer et le projet de s'afficher sur la tenue des pros pour un match de Ligue 1 nous a séduits. On espère maintenant porter chance aux Ty-Zefs pour cette rencontre face aux Verts !


Comment vous adaptez-vous à la situation actuelle ?
On ne va pas se le cacher, la conjoncture n'est pas favorable. On a le choix de la subir ou essayer de trouver des solutions. C'est dans notre ADN de ne pas baisser les bras, comme des sportifs, on est des compétiteurs, on a envie de réussir. La nouvelle tendance, c'est le click & collect. Nous nous sommes lancés il y a peu et nous avons déjà fait un carton sur le week-end dernier. Donc c'est très encourageant. On touche une clientèle fidèle mais aussi une nouvelle qui a découvert notre offre via les réseaux sociaux. Ragoût de homard ou poisson mijoté, c'est le restaurant qui vient à la maison avec le concept de servir une assiette bien composée comme si vous étiez chez nous à l'Aber Wrac'h.


Vous vous déplacez également...
Oui, jusqu'à maintenant les plats étaient à récupérer sur place mais nous sommes en train de tester un camion-cuisine qui livre les plats commandés le samedi sur e marché de Saint-Louis à Brest. L'idée est de délocaliser notre point de retrait une fois par semaine. Cela pourrait être un rendez-vous régulier, surtout sur le mois de décembre où la demande est très forte. Je suis très confiante aussi sur la vente de bons cadeaux avec des repas offerts à notre table ou à emporter. D'ailleurs, la date de validité (6 mois) de ces bons ne débutera qu'à partir du moment où le restaurant sera de nouveau ouvert."


Restaurant LE VIOBEN

Port de l'Aber Wrac'h

30 ar Palud - 29870 LANDEDA

02 98 04 96 77 - www.vioben.com






Article publié le 19-11-2020

ICI, c'est brest !